Pour Elle

Pour Lui

Accessoires

Maison

0 à 2 ans

3 à 5 ans

6 à 8 ans

 Accessoires - Bobinette

Mon enfant et la tétine: quel choix faire?

Mon enfant et la tétine: quel choix faire?

Pour répondre au dilemme des jeunes parents, futurs parents et parents sur l’usage de la sucette nous avons réalisé cet article qui vise à fournir une compréhension générale de la façon dont les sucettes peuvent affecter votre enfant. De savoir comment les parents peuvent éviter des problèmes sur les dents de leur(s) enfant(s). Et enfin, de laisser votre enfant utiliser une sucette en toute sécurité, en toute conscience et confiance pendant un certain temps.

Nous avons réalisé cet article en collaboration avec Jennifer Silva, chirurgien-dentiste à Toulouse. Et Nathalie Vantaux, spécialisée en pédiatrie et passionnée par tout ce que ces petits bouts nous apprennent jour après jour. Certaines données sont aussi fournit par l’association Danoise des dentistes.


 

Depuis toujours, les tétines (de toutes marques confondues) connaissent la même polémique : les déformations dentaires.

Or, les bébés adorent leurs sucettes. Et lorsque les parents introduisent la sucette à la naissance, ils décident de faire ce choix en fonction des besoins et des demandes nécessaires du nouveau-né.

1.L’USAGE DE LA TETINE ET LA DENTITION

En effet, chez le nouveau-né et le nourrisson la succion non nutritive à la naissance et in utero à son utilité dans le développement de l’enfant ou du futur enfant. Ce besoin est donc naturel et inné. Les bébés naissent avec un réflexe de succion très fort.

À ce stade, nous ne pensons pas encore à leurs dents, mais seulement à leur confort et à leur bien-être en tant que nouveau-né. Chez la plupart des enfants, ce besoin de succion persiste pendant un certain temps. Même s’ils ne sont plus allaités ou qu’ils n’utilisent plus de biberon. La tétine devient donc un compagnon réconfortant (substitut à la tétée pour les petits bébés) pour de nombreux enfants. Cela donne aussi aux enfants un sentiment de sécurité et il peut être difficile de sevrer le bébé de son habitude de succion.

Par ailleurs, l’utilisation de la tétine lors de l’explosion langagière est plus dérangeante sur différents points: oro myo facial, placement lingual, palais,… . En effet, la petite enfance de 0 à 2 ans correspond à la phase orale où la bouche est l’organe primordial, et où l’enfant acquiert ses capacités motrices et posturales. Elle permet aussi de développer la musculature de langue et les fonctions comme la respiration et la déglutition.

Chaque enfant est différent et ressentira plus ou moins fortement ce besoin.

 

2. PRÉFÉRENCE ENTRE LE POUCE ET LA TÉTINE?

Pour un nouveau-né avec un fort besoin de succion, la sucette a son utilité. Encore faut il parvenir à donner la sucette raisonnablement au fur et à mesure de la croissance.

Même si les nuits peuvent être plus difficiles au début à cause de la perte de la tétine, elle est quand même préférable à la succion du pouce car elle est plus facile à faire stopper.

Par ailleurs, il faudrait arriver à supprimer la succion (tétine, pouce ou doigt) aux alentours des 6 mois de l’enfant. En effet, nous évoquons cette solution dans le meilleur des mondes, mais passé les 6 mois de l’enfant, celui ci va créer un véritable attachement émotionnel à la succion. Lors de la succion il rentrera dans une phase de réconfort plus que de besoin.

Le petit avantage que nous pouvons conférer au pouce c’est que l’enfant va le retirer de la bouche pour parler ou utiliser ses mains. Le gros désavantage du pouce c’est qu’il peut être gardé bien plus longtemps.

3. ARRETER LA TETINE À TEMPS, L’AGE IDÉAL POUR SE SÉPARER DE LA SUCETTE

Il est préférable pour le développement des dents, que le bébé arrête d’utiliser la sucette avant l’âge de trois ans. De ce fait, commencer à introduire l’arrêt de la sucette vers deux ans, ou du moins, bien réduire en journée, pour pouvoir faire un arrêt total à l’âge de trois ans.

Les enfants qui utilisent encore une sucette après l’âge de trois ans risquent que la position de leurs dents change. Le port de la sucette peut affecter la capacité de mastication du bébé. Il peut aussi avoir des conséquences sur l’articulation de sa mâchoire et son apparence. Cela peut finalement signifier que l’enfant devra porter avec un appareil orthodontique pour corriger les malformations.

Cependant, si le bébé arrête la tétine avant l’âge de 3 ans, les dents de lait se redresseront généralement d’elles-mêmes et la position des dents permanentes n’aura pas été affectée. Si les décalages osseux peuvent être fonctionnels (à cause de la sucette), ils peuvent aussi très bien être héréditaires.

S’il n’est pas possible de sevrer le bébé de son habitude de succion avant l’âge de trois ans. Nous conseillons d’essayer de limiter l’usage de la tétine le plus possible. Au delà de deux/trois ans, la succion prolongée va avoir des effets sur les bases osseuses et les dents (alignement par exemple). Et cela en fonction de l’utilisation, de la durée et de l’intensité de la succion.

Il est important de se rappeler que tous les enfants sont uniques et avancent comme ils le peuvent.

En pratique, Dr Silva conseille d’arrêter le phénomène de succion tétine/pouce vers 2 ou 3 ans. À partir de cet âge, l’enfant doit se nourrir avec des aliments solides comme les adultes et se servir de ses dents. L’alimentation moderne plus molle (purée, compotes, pain de mie…) ne sollicite pas suffisamment les muscles masticateurs. L’arrêt des succions et le passage à une alimentation croquante permet de muscler la langue afin de lui faire prendre sa position physiologique au palais pour développer une déglutition adulte.

Il est important de noter qu’il ne faut pas essayer de sevrer les bébés trop tôt. Sinon des habitudes nocives peuvent apparaître comme la succion de la langue ou du pouce pour compenser le manque.

4. QUELS SONT LES RÉELS PROBLÈMES QU’UN ENFANT PEUT AVOIR À CAUSE DE LA SUCETTE?

Quand l’arrêt est trop tardif (au delà de 3 ans), on peut voir:

        • Un surplomb: quand les incisives du haut sont trop en avant par rapport à celles du bas; ce qui peut engendrer un risque de fracture lors de chute ou autre traumatisme.
        • Une béance: quand les incisives du haut et celles du bas ne se touchent pas, la langue peut s’y glisser et l’enfant déglutit comme lorsqu’il était bébé. De plus l’enfant ne peut pas croquer avec ses dents de devant.
Quand il s’agit de la tétine,

sa consistance et sa forme font qu’elle prend la place de la langue au palais. La langue se retrouve donc en position basse et ne permet pas la croissance dans la bonne direction et la stimulation de la mâchoire supérieure. La cavité buccale se construit autour de la sucette, créant une béance et des problèmes fonctionnels (malposition linguale, insuffisance de croissance du palais, défaut d’occlusion et d’alignement..). La respiration devient buccale, peut causer des troubles du sommeil et de l’attention, ainsi que des troubles du langage comme le zozotement.

Si c’est le pouce,

celui ci reste posé sur la langue et l’enfant ne peut pas déglutir comme un sujet « denté »; l’appui sur le palais va le déformer en “voûte” et entraîner des malpositions dentaires. La langue va manquer de tonus. La déformation dépend de l’intensité et de la pression de la succion, de la fréquence, de sa durée, du choix du ou des doigts et de leur position dans la bouche.

Le besoin de succion doit s’estomper normalement avec la maturation du système nerveux et la capacité à communiquer de l’enfant. Il convient de réserver la tétine pour les moments de repos (la sieste et la nuit) ou pour les moments de chagrin. Elle ne doit pas être systématiquement en bouche et la limitation de son exposition permet de s’en détacher plus facilement. Bien entendu, il ne s’agit pas de culpabiliser les parents. Il convient de « discuter » ensemble avec l’enfant des problèmes qu’engendre la succion et de trouver une date d’arrêt en douceur.

Les professionnels et la sucette:

Le chirurgien dentiste peut aussi aider au sevrage. Pour les enfants que le Dr Silva voit en consultation, il n’existe pas de règle claire, chaque cas est pris dans son individualité. Plus le problème est arrêté tôt, mieux c’est.

Cependant, certains enfants ont des malocclusions (de type béance) alors qu’ils n’ont pas eu de tétine ou de pouce. Et inversement, certains l’ont eu et tout va bien. Les dents se placent dans un couloir d’équilibre entre la langue et les lèvres. Le repositionnement peut être naturel. Mais si la position de la langue reste mauvaise, c’est à dire basse ou si la déglutition atypique persiste, l’enfant gardera sa béance. C’est pourquoi il est important de consulter des spécialistes: le pédodontiste, l’orthodontiste, l’ostéopathe.

Le pédodontiste va détecter s’il existe des anomalies d’origine dentaire (en nombre, en forme, en position) ou s’il y a des caries. La 1ère visite se fait en général aux alentours des 2 ans et le bilan MT Dents à partir de 3 ans. Les soins sont remboursés par la Sécurité Sociale et s’il y a un dépassement un devis sera fait.

Il ne faut pas oublier que la prévention permet d’éviter des dégâts irréversibles et plus onéreux, un suivi régulier annuel est donc indispensable. L’orthodontiste n’est pas réservé uniquement aux enfants ou adolescents avec leurs dents définitives. Il existe des traitements que l’on appelle « interceptifs » avec des petits appareils qui permettent de guider la croissance des os et corriger des problèmes de malpositions qui pourraient devenir plus graves.

Du point de vue de l’ostéopathe, il s’agit aussi du placement de la langue. Celle-ci devient “feignante”. Elle est aussi basse et sert de “reposoir” à la sucette. Alors que ce n’est pas son rôle ! La langue est toujours mobile. Elle possède une diversité de mouvements qui se trouve réduite lorsque l’on garde la sucette. Il faut aussi penser que la succion doit laisser place à la mastication à terme.

 

5. QUELS SONT LES MARQUES/FORMES À CONSEILLER ET POURQUOI?

Il y a différentes formes et des dizaines de marques sur le marché toutes différentes. Il n’y a pas forcément pour l’ostéopathe et la dentiste de formes ou marques à mettre en avant pour les nouveaux-nés. Tout dépendra de l’aptitude de votre enfant à prendre telle ou telle marque et à apprécier une texture plutôt qu’une autre.

L’ostéopathe, Nathalie Vantaux, recommande au cas par cas, en fonction de la forme du palais. Les Bibs par exemple qui sont très bien prises par les nouveaux-nés. Car elles sont plus rondes, avec une forme s’apparentant au mamelon de la maman. De plus celles-ci sont utiles sur les palais un peu creux, par exemple.

Du point de vue de la dentiste, Jennifer Silva, une alternative aux tétines Bibs par exemple est d’utiliser des tétines plus fines type Curaprox ou Mams Perfect. Elles ont été conçues par des orthodontistes. La tête de la tétine permet de mieux répartir les forces de succion sur le palais. Et dans un objectif thérapeutique, il y a les Machouyou qui sont plus considérés comme des dispositifs médicaux. C’est un petit appareil où les dents se posent sur un plan buccal qui permet un positionnement de la langue au palais et un réalignement des dents.

En conclusion, certes la succion est néfaste pour la cavité buccale, surtout si elle est prolongée après l’âge de deux à trois ans… mais il ne faut pas se culpabiliser.


 

Les dentistes et les orthodontistes de La Fédération Française d’Orthodontie recommandent

  • Privilégier l’allaitement maternel lorsque cela est possible,
  • Commencer l’apprentissage de la mastication dès l’apparition des molaires (entre 12 et 18 mois) grâce à la diversification alimentaire et l’introduction d’aliments en petits morceaux,
  • Eviter le pouce et la tétine dès l’âge de 3 ans et en tout cas obtenir l’arrêt avant 4 ans,
  • Faire surveiller tôt par un orthodontiste dans les familles dans lesquelles il existe des problèmes de mâchoires.

 


Concernant les marques disponibles chez Maison-b.fr

La tétine BIBS

Bibs a créé sa première tétine il y a presque 50 ans. Depuis la marque a toujours travaillé à améliorer ses produits, dans le meilleur intérêt de l’enfant. La marque a conçu sa tétine avec un embout rond en caoutchouc. La tétine a alors la forme du sein de la maman pour offrir confort et apaisement à bébé. L’embout de la tétine est équipé d’une valve afin de laisser l’air s’échapper et lui donner la forme du sein de la maman pendant la succion.

De nombreuses sages-femmes recommandent l’usage de la tétine Bibs. En effet, elle complète la gymnastique intense de la succion pendant l’allaitement qui remodèlera le menton en retrait acquis à la naissance.

Toutes les tétines Bibs sont fabriquées à partir de matériaux naturels (caoutchouc naturel, des variations de couleurs peuvent d’ailleurs survenir). Les tétines Bibs sont disponibles en 3 tailles pour répondre aux 0-6 mois, aux 6-18 mois et aux plus de 18 mois.

Au fil du temps et des stérilisations, l’embout en caoutchouc naturel de la tétine Bibs gonfle et se déforme. C’est pour cela que la marque recommande de remplacer les tétines aux premiers signes d’usure et de gonflements, soit, toutes les 4 à 6 semaines.

Voir les sucettes Bibs.

La tétine LE BIBERON FRANÇAIS

Celle-ci est plus fine et plus ergonomique pour le palais. Elle permet un développement latéral des mâchoires. De plus, le fait qu’il y ait des aérations au niveau de la collerette permet d’éviter de garder le pourtour des lèvres “humides” et les irritations.

La tétine est composée de matériaux de haute qualité. En effet, sans BPA, ni BPS selon la réglementation en vigueur, elle est physiologique de part sa forme. De plus, elle s’adapte particulièrement bien au palais grâce à sa téterelle physiologique. Selon la taille que vous choisirez cette sucette peut convenir aux plus petits, dès la naissance.

Il existe deux tailles: 0mois+ et 6mois+.

La teterelle est en pur silicone médical pour garantir un meilleur confort sans déformation du palais. Quant à sa collerette, elle est ultra aérée pour qu’il n’y ait pas de marques causées par la succion ou la salive. La collerette est en tritan ce qui vous permettra la transparence et la solidité de la sucette dans le temps. Avec la sucette vous trouverez un capuchon qui s’adapte parfaitement à la collerette de la sucette. Ce capuchon permet de protéger la teterelle quand elle n’est pas dans la bouche de l’enfant.

Voir les sucettes Le biberon Français.

La tétine ELODIE DETAILS

De même que pour la tétine LE BIBERON FRANÇAIS, la tétine est plus fine. Celle-ci sont faites à partir de fibres de bambou d’origine végétale avec du plastique polypropylène traditionnel.

De plus, elles sont dotées de deux trous d’aération pour réduire l’irritation de la peau.

La tétine en silicone physiologique de forme orthodontique est conçue pour prévenir les irrégularités dentaires.Testé et approuvé selon la norme de sécurité européenne EN-1400. Elle est facile à nettoyer et à stériliser dans l’eau bouillante. Elle est exempte de substances nocives telles que le BPA, les phthalates et le PVC.

Voir les sucettes Elodie Détails.


Nathalie Vantaux
Ostéopathe, spécialisée en pédiatrie.
DU prise en charge nourrisson vulnérable purpan et DU succion Déglutition et troubles de l’oralité chez l’enfant au CHU Montpellier
Lieu 1: 38 Allée Victor Hugo, 46100 Figeac
Lieu 2: Rue des Rosiers, 31470 Saint-Lys
05.65.34.40.81

Dr Jennifer Silva
Chirurgien dentiste.
DU de pédodontie et DU d’orthopédie dento faciale
19 boulevard Silvio Trentin, 31200 Toulouse
drsilvajennifer@gmail.com
05.61.47.53.24

Partager :

Maison B - Paiement sécurisé

Paiement
sécurisé

Maison B - Séparation

Visa, Mastercard, Amex, Maestro

Maison B - Livraison

Livraison offerte
à partir de 100€ d'achat

Maison B - Séparation

Dès 100€ en France Métropolitaine

Maison B - Retrait boutique

Retrait
au showroom

Maison B - Séparation

Tous vos achats peuvent être retirés au cœur de la ville rose

Maison B - Boutique

Boutique disponible
en centre ville

Maison B - Séparation

Venez nous rendre visite au 58 rue des Tourneurs à Toulouse

0
0
  • Sign up
Password Strength Very Weak
Vous avez perdu votre mot de passe ? Saisissez votre nom d'utilisateur ou votre adresse email. Vous recevrez un lien par mail pour créer un nouveau mot de passe.
We do not share your personal details with anyone.